Home » Un guide complet sur le Snus et tout ce qui le concerne.

Un guide complet sur le Snus et tout ce qui le concerne.

Tu connais peut-être la Scandinavie pour ses plages exceptionnelles, son riche héritage viking, ses magnifiques églises en bois, ses montagnes escarpées et ses fjords profonds. Mais ce ne sont pas les seules raisons pour lesquelles on aime la Scandinavie ! Ce que tu ne sais probablement pas eencor, c’est que les Scandinaves ont joué un rôle essentiel dans la diminution du nombre de fumeurs dans le monde. Non, ils n’y sont pas parvenus en captivant les fumeurs avec leurs plages ou en les exposant à des peines cruelles impliquant des piscines glaciales (ou en les séduisant avec les plus belles beautés nordiques). Ils ont accompli cet exploit grâce à la vertu d’une poudre humide magique appelée Snus.

C’est une chose totalement différente, car il ne s’agit pas de nourrir tes poumons avec une dose malsaine de goudron contenant des milliers de produits chimiques désagréables qui ne sont en aucun cas destinés à tes poumons. Si tu veux savoir ce qu’est le Snus, cet article de blog est exactement ce qu’il te faut. On te dira tout, de ce que fait le Snus à comment il le fait. On va également explorer comment cette chose est fabriquée et comment tout a commencé.

Un aperçu de ce qui t’attend ici

Tout d’abord, cet article va être long, alors tu ferais mieux de sortir de ton lit, d’aller à la cuisine et de prendre un bon truc à grignoter.

Si tu n’as pas le temps de lire l’intégralité de l’article parce que tu es trop occupé à traquer les Kardashians sur Insta ou à suivre un ex-président aux cheveux jaunes d’un certain pays sur Twitter, voici une mise en page de l’article pour t’aider à rejoindre la partie de l’article qui t’intéresse.

  1. Qu’est-ce que le Snus ?
  2. Quels sont les types de Snus ?
  3. Pourquoi le Snus est-il si populaire ?
  4. Pourquoi les Nordiques ont-ils développé cette chose?
  5. Comment le Snus est-il fabriqué aujourd’hui ?
  6. Comment utiliser le Snus ?
  7. Quels sont les effets du Snus ?
  8. Pourquoi le Snus, et pas la fumée ?
  9. Le Snus peut-il m’aider à arrêter de fumer ?
  10. Snus – Le moindre mal !
  11. Les fabricants de cigarettes sont plus intéressés par le Snus que moi.
  12. Snus, tabac à priser, tabac à tremper et tabac à mâcher – comprendre la différence
  13. Ce que tu ne sais pas encore sur le Snus
  14. FAQs

Qu’est-ce que le Snus ?

Le snus est un tips qui peut t’aider à récupérer ton ex. Oui, vraiment, c’est possible ! Mais c’est seulement si elle t’a largué à cause de l’odeur de tabac. C’est une définition objective et si tu veux être objectif, tu peux le faire aussi.

Le snus est un type particulier de tabac sans fumée qui se présente sous la forme d’une poudre humide de couleur brun foncé à noir, soit en vrac, soit emballée dans des sachets portion de qualité alimentaire. Les consommateurs doivent le placer sous leurs lèvres pour profiter de sa saveur et de son effet nicotinique.

D’autres types de produits du tabac sans fumée impliquent le processus de séchage des feuilles de tabac à l’air pour en faire ressortir la saveur. Le snus, quant à lui, est fabriqué en chauffant le tabac à une température inférieure à son point de combustion lors d’un processus appelé pasteurisation.

Le snus est disponible dans une large gamme de tailles de sachets, d’arômes, d’humidité et de teneur en nicotine. Il est souvent confondu avec le tabac à mâcher et d’autres formes humides de tabac sans fumée, mais il s’agit d’un produit totalement distinct. Attend un peu. On va tout t’expliquer.

Quels sont les types de snus ?

Les snus peuvent être classés en deux grandes catégories : les snus en vrac et les snus préportionnés. Si tu ne sais pas de quoi il s’agit, ne t’inquiète pas ! On va aller en profondeur. Je veux dire, vraiment loin !

1. En vrac

Le snus en vrac se présente sous la forme d’une poudre humide de couleur brun foncé à noir. Le consommateur en prélève une portion de son choix et la place entre sa lèvre et sa gencive. Il se dissout lentement dans la salive, ouvrant les vannes de la nicotine, qui est ensuite instantanément absorbée par le sang via le réseau capillaire épithélial.

Le snus en vrac peut avoir une teneur en eau, un pH et une concentration en nicotine différents. Il existe un certain nombre de saveurs différentes, des plus fruitées aux plus dures. Il est généralement plus fort que les autres formes, et est généralement préféré par les vétérans car il leur permet de prendre une pincée de n’importe quelle puissance.

2. En portion

Les portions de snus sont des sachets de 0,6 à 1 gramme contenant du snus en vrac. Ils sont présentés dans des emballages en plastique ou en métal, chacun contenant jusqu’à 30 sachets. Le sachet est fabriqué en matière organique, principalement de la cellulose, et est de qualité alimentaire à 100 %.

Le consommateur prend un sachet et le met dans sa bouche pour obtenir le boost de la nicotine. Une fois que tu as utilisé les portions, tu dois t’en débarrasser de manière RESPONSABLE (à moins que tu ne sois qu’un con, et j’ose espèrer que non) !

a. Portions ordinaires

Le snus ordinaire a presque le même goût et la même force que le snus en vrac. Ces portions sont plus faciles à utiliser, surtout si tu ne sais pas ce que représente un gramme ou si tu as tendance à mettre trop de snus en vrac dans ta bouche. Ces portions sont généreusement humidifiées pour faciliter la libération de la nicotine à un rythme rapide.

b. Portions blanches

Il est identique à l’ordinaire, même en termes de couleur, la seule différence est qu’il n’est pas aussi puissant que son grand méchant frère.

Les portions blanches sont plus douces et moins piquantes que les portions régulières. Leurs saveurs sont généralement plus fruitées et plus douces que celles des portions ordinaires.

c. Portions entièrement blanches

Si tu es débutant, les portions entièrement blanches peuvent te convenir car elles ne provoquent pas de picotements dans la bouche. Ces portions sont proposées dans des saveurs douces, ont une faible concentration de nicotine et une faible teneur en humidité pour assurer une diffusion lente.

En raison du doux boost qu’elles procurent, une seule portion entièrement blanche suffit à maintenir un taux de nicotine satisfaisant pendant quelques heures.

d. Portions blanches sèches

Si tu aimes le boost léger de la nicotine mais que tu veux en profiter longtemps, cette variété est faite pour toi. C’est le snus le plus doux qui soit. Il est doux en bouche, libère la nicotine extrêmement lentement et ne laisse absolument aucune tache. Le niveau de nicotine est maintenu pendant une longue période, souvent pendant plusieurs heures.

3. Sans tabac

Si tu es particulièrement sensible à ta santé, tu peux te procurer du snus qui n’est pas fabriqué à partir de tabac. Oui, tu as bien compris. On parle bien de sachets de nicotine !

Techniquement parlant, les sachets de nicotine ne sont pas des snus, mais on les confond souvent avec eux. Ces sachets contiennent une charge fabriquée à partir de produits végétaux. La charge est mélangée à des agents aromatiques et à de la nicotine pour lui donner les caractéristiques exactes auxquelles les utilisateurs de snus sont habitués.

Pourquoi le Snus est-il si populaire ?

La raison de l’immense popularité de ce produit du tabac sans fumée particulier est la diversité des options qu’il offre.

Les gars qui fabriquent le snus sont assez intelligents. Ils ne croient pas en une taille unique pour tous ! Ils savent ce que les gens veulent et ils vont jusqu’au bout pour le leur fournir. En conséquence, ils proposent des produits d’une variété inégalée, difficile à trouver dans tout autre produit du tabac.

Ce que tu as vu ci-dessus n’était que la partie émergée de l’iceberg.

Une gamme de concentrations de nicotine

L’élément le plus important de tout snus est, bien évidemment, la nicotine. C’est sans aucun doute la caractéristique la plus importante que les consommateurs voient lorsqu’ils l’achètent. Et elle devrait l’être ! Je veux dire, pourquoi prendre ce produit si ce n’est pas pour la nicotine !

Tu peux trouver des snus dont la teneur en nicotine varie entre 3 mg par gramme et 65 mg par gramme. Non, je ne plaisante pas ! 65mg/g de nicotine ! Si 3 mg/g est un bon point de départ, les 65 mg/g – une dose de nicotine plus forte que n’importe quel autre produit du tabac connu de l’homme – te donneront un coup de fouet.

La teneur en humidité qui te convient

Après la nicotine, l’autre élément qui compte le plus est la quantité d’eau ou d’humidité. Elle se situe généralement entre 27 et 59 pour cent.

Plus d’humidité signifie que la nicotine sera libérée rapidement, te donnant un coup de fouet immédiat. Les variantes plus sèches, en revanche, fourniront un apport doux mais soutenu de nicotine à ton corps. Tu peux choisir d’échanger la puissance contre la durée du boost ou non.

Toutes les saveurs que tu souhaites

Contrairement aux autres formes de tabac, le snus offre un large éventail de saveurs.

Par exemple, il existe une gamme de saveurs abstraites, comme hiver nordique, pirate noir, etc etc. Ensuite, tu as toute une gamme de saveurs fruitées, y compris des agrumes, de la menthe verte, du moelleux, du citron vert, de la cannelle, de la menthe, et je pourrais continuer encore longtemps. Tu n’as qu’à le citer, et une marque l’aura !

Tu peux essayer un tas de saveurs pour trouver celle qui te convient le mieux. Ou, si l’engagement n’est pas ton truc, tu peux en acheter un nouveau à chaque fois. C’est toi qui vois, mon pote !

La taille de la portion qui rentre dans ta bouche

Si tu n’as pas une bouche particulièrement grande (je parle au sens littéral), tu peux ne pas être à l’aise avec des portions plus grandes. Les producteurs résolvent ce problème en proposant des portions/sachets de différentes tailles. Voici les tailles parmi lesquelles tu peux opter :

  • Les sachets grands/réguliers contiennent de 0,65 à 1,1 gramme de substance. Ils ont une taille normale et sont les plus couramment utilisés.
  • Les sachets fins sont plus minces que les sachets ordinaires/grands et contiennent entre 0,7 et 0,9 gramme de substance. Ils sont plus faciles à placer dans la bouche et tu peux très facilement chanter et discuter, avec un sachet glissé sous la lèvre.
  • Les sachets super fins/mini sont conçus pour les personnes qui ne veulent pas que l’on remarque qu’elles ont du snus dans la bouche. C’est la taille la plus pratique, mais elle a un prix. Les sachets ne contiennent que 0,5 gramme de substance et tu devras les remplacer plus fréquemment que les autres.

Pourquoi les Nordiques ont-ils développé cette chose ?

C’est par une belle et froide soirée d’octobre sur l’île d’Haïti que Christophe Colomb et ses compagnons ont été accueillis par les habitants avec des cadeaux. Parmi ces cadeaux figuraient des feuilles de tabac séchées auxquelles les indigènes tenaient beaucoup.

Cependant, ce n’est pas Christophe Colomb qui a introduit cette « nouvelle » plante en Europe. Cet acte est attribué à un Français, Jean Nicot (oui, c’est bien lui qui a donné son nom à la nicotine). Nicot a introduit le tabac en Europe à la fin du 16e siècle. Les gens ont commencé à l’utiliser sous diverses formes (principalement en le fumant et en le reniflant) et la nouvelle plante s’est vite répandue !

Dans les années 1800, les Suédois, fatigués de faire pousser des pommes de terre sur leurs terres, ont réussi à faire pousser de grandes quantités de tabac en Scanie, dans le Gränna et à Alingsås. Peu après, ils ont commencé à faire des expériences avec le tabac et ont trouvé un moyen de le consommer sans avoir à le recracher. (Personne ne l’a encore dit, mais je suppose que les Suédoises étaient vraiment agacées par l’odeur du tabac et les problèmes de crachat associés à la mastication du tabac).

En 1822, un homme du nom de Jacob Fredrik Ljunglöf a acquis une usine de tabac à priser abandonnée du XVIIe siècle à Badstugatan et a donné le coup d’envoi de cette activité. Quelques décennies plus tard, la Suède est devenue le premier producteur de snus.

À l’heure actuelle, il s’agit d’une exportation d’importance nationale en Suède et le gouvernement suédois réglemente sa production et sa distribution dans le cadre de sa loi sur les aliments. 

Comment le Snus est-il fabriqué aujourd’hui ?

La principale différence entre le snus et les autres formes de tabac sans fumée est qu’il est fabriqué en pasteurisant le tabac au lieu de le faire fermenter. Ne panique pas, je t’ai donné une idée au début et je vais t’expliquer plus en détail maintenant.

1. Récolte du tabac

La récolte du tabac a lieu en août. Elle peut se faire manuellement en coupant les plantes à la base puis en arrachant les feuilles ou en utilisant des machines pour arracher les feuilles du plant de tabac alors qu’il est encore dans le champ.

2. Triage

Le tabac est ensuite acheminé vers l’usine de fabrication où il est trié. Les feuilles affectées par des parasites et des virus sont écartées. Pour les marques haut de gamme, même les feuilles provenant de champs où des pesticides sont utilisés ne sont pas sélectionnées. Seule la meilleure des meilleures est cueillie pour finir dans ta bouche. Après le tri, les feuilles sont lavées pour éliminer tout résidu indésirable de produits agrochimiques.

3. Pasteurisation

Les feuilles de tabac triées et lavées sont séchées en surface pour éliminer l’humidité extérieure. Les feuilles ne sont pas déshydratées comme pour la fabrication du tabac à priser. Elles sont ensuite chauffées à une température inférieure à la température de combustion du tabac.

Cela fait ressortir la nicotine et la rend disponible pour l’absorption dans le sang. Cependant, cela entraîne une perte de goût, ce qui est à la fois bon et mauvais. Bon dans le sens où cela rend la cigarette moins irritante pour ta bouche. Et mauvais dans le sens où il perd le goût caractéristique du tabac.

4. Aromatisation

C’est là que les producteurs font preuve de créativité. Le snus est doté d’une gamme d’arômes différents. La chose la plus importante à ajouter à ce stade est le bicarbonate de soude. Cela augmente le pH du produit. Un pH plus élevé augmente la biodisponibilité de la nicotine et la rend facilement assimilable par l’organisme. L’humidité est également ajoutée à ce stade.

La recette exacte de la pasteurisation et de l’aromatisation est gardée secrète par les producteurs, car c’est cette étape qui donne aux différentes marques leur goût, leur arôme, leur saveur et leurs autres propriétés caractéristiques.

5. Portionnement

Le snus est disponible en vrac ou en portions. Le snus en vrac est emballé dans des récipients hermétiques après avoir été aromatisé. Le snus en portions est emballé dans des sachets en cellulose. C’est à ce stade que l’on distingue le snus ordinaire du snus blanc. Alors que le snus blanc est conditionné dans des sachets secs qui maintiennent un faible taux d’humidité afin d’obtenir un taux de libération lent mais soutenu, le snus normal est conditionné dans des sachets humides pour te donner un coup de fouet immédiat.

Comment utiliser le snus ?

Nous avons beaucoup parlé du snus, mais un sujet n’a toujours pas été abordé : comment l’utiliser ? Et bien, le processus est assez simple et efficace. Voici un petit guide sur la façon d’utiliser le snus :

  • Les sachets portionnés sont extrêmement faciles à utiliser. Il suffit au consommateur de prendre une portion préemballée et de la placer entre sa lèvre et sa gencive. À mesure que le contenu s’imprègne dans la bouche, la nicotine et l’arôme se diffusent lentement dans la salive, puis dans le sang.
  • Les produits en vrac nécessitent un peu plus d’efforts. Le consommateur doit prélever une partie du snus selon ses préférences et la placer au même endroit que le snus en portions.

L’utilisation du snus est différente de celle des autres produits du tabac à usage oral, car il ne produit pas de déchets de jus qui doivent être crachés. Ça en fait l’une des méthodes les plus propres pour obtenir de la nicotine.

Quels sont les effet du Snus ?

Quelle que soit la méthode que tu emploies pour consommer des produits à base de tabac, c’est le désir de nicotine de ton cerveau qui te pousse à le faire. C’est pourquoi, pour bien comprendre les effets du snus, tu dois comprendre ce que fait la nicotine lorsqu’elle pénètre dans ton corps. Mais chaque chose en son temps.

Qu’est-ce que la nicotine ?

La nicotine est sans doute la raison même pour laquelle tu lis cet article. Elle est aussi importante pour le snus que Messi l’est pour le FC Barcelone (sans vouloir offenser les fans de Ronaldo) ! À un niveau très basique, la nicotine est une chaîne d’atomes de carbone à laquelle sont attachés quelques atomes d’azote. C’est la définition d’environ 80 % des produits chimiques biologiques. Soyons un peu plus spécifiques !

La nicotine est un composé bicyclique et est largement utilisée comme médicament pharmaceutique. Elle est naturellement produite par la plante de tabac ainsi que par d’autres plantes appartenant à la famille des morelles (comme Duboisia Hopwoodii). Lorsque la nicotine pénètre dans le corps humain, sous quelque forme que ce soit, elle agit comme un stimulant du système nerveux central.

Quels sont les effets de la nicotine ?

La nicotine accroît la capacité du cerveau à se concentrer en augmentant la libération de l’hormone appelée adrénaline par les glandes surrénales situées au sommet des reins. L’adrénaline, également appelée « hormone de lutte ou de fuite », a pour but d’augmenter la capacité de l’organisme à mieux fonctionner afin de se sortir de situations potentiellement difficiles ou dangereuses.

L’autre effet de la nicotine est sur le système de récompense du cerveau. Elle augmente la libération d’une substance chimique appelée dopamine – la substance chimique qui provoque la sensation de bonheur et de réussite. Il en résulte une diminution du niveau de stress et un sentiment de calme et de relaxation.

La nicotine augmente également le flux sanguin vers tous les organes du cerveau. Elle augmente la fréquence cardiaque et le volume du sang. Il en résulte une meilleure circulation du sang riche en nutriments et en oxygène dans tout le corps, ce qui augmente l’énergie et la vigilance.

En espérant avoir répondu à toutes tes questions !

Pourquoi le Snus, et pas la fumée ?

Toutes ces informations et ces propos désobligeants doivent t’amener à te demander quelle est la différence entre fumer et utiliser du snus, alors que les deux fournissent de la nicotine à ton corps. Et bien, il y a quelques différences.

Fumer produit plus de 4 000 substances chimiques et aucune d’entre elles n’est bénéfique pour tes poumons, qui en sont les premières victimes. Le snus ne produit rien de tel !

Les utilisateurs de snus doivent être patients et attendre que la nicotine fasse effet. Effectivement, tes poumons ont la surface d’un terrain de basket, ce qui rend l’absorption plus rapide que la vitesse à laquelle elle se produit à l’intérieur de ta bouche.

Une portion typique de 2 grammes délivre 15 nanogrammes (soit zéro virgule neuf zéros un gramme) de nicotine par millilitre de sang après 30 minutes. Une cigarette, en revanche, peut faire grimper les niveaux de nicotine à 23 nanogrammes par millilitre, mais les niveaux de concentration tombent à un niveau similaire à celui du snus après 30 minutes.

En bref, une cigarette te donnera un regain immédiat de nicotine, mais au bout d’une demi-heure, toi et ton pote (qui se comporte en citoyen responsable et ne dérange pas les gens avec sa fumée puante) vous allez avoir le même niveau de stimulant dans ton sang que celui du snus !

Le Snus peut-il t’aider à arrêter de fumer ?

Ça dépend plus de toi que du Snus. En principe, il devrait te permettre d’arrêter de fumer. La substance chimique contenue dans les cigarettes qui te donne l’envie de fumer est la nicotine. Le Snus est également fabriqué à partir du même tabac que les cigarettes et contient la même nicotine.

Cela signifie que tu peux facilement passer au Snus et abandonner l’habitude mortelle de fumer ! Cependant, il faut pour ça une volonté à toute épreuve. Tout fumeur sait que l’envie n’est pas seulement de faire passer la nicotine dans le sang. Allumer une cigarette et en tirer de longues bouffées est une habitude difficile à perdre.

C’est pas faux de dire que le passage au Snus est ta meilleure chance d’arrêter de fumer. Voici quelques-uns des avantages de l’utilisation du Snus plutôt que des cigarettes :

  • Tu ne pues pas comme une cheminée si tu optes pour cette solution plutôt que pour les cigarettes. Facile pour toi, facile pour les autres !
  • Tu peux utiliser discrètement cette variante sans fumée du tabac n’importe quand, n’importe où ! Que tu sois à la maison ou au travail, personne ne connaîtra ton petit secret !
  • Il réduit considérablement les méfaits du tabagisme. Il ne crée pas de goudron et diminue  la possibilité de cancer du poumon.

Snus – Le moindre mal !

Le snus est une alternative relativement plus sûre que le tabac, mais il a ses propres inconvénients. En voici quelques-uns :

  • Il peut tacher les dents s’il est utilisé en trop grande quantité.
  • Il contient de la nicotine qui est un stimulant du système nerveux et crée une dépendance.
  • Il existe un risque de cancer de la bouche en cas d’utilisation excessive continue.

Le Snus est peut-être ton meilleur atout pour délivrer de la nicotine en toute sécurité, mais n’oubli pas que même ce produit n’est PAS parfait. Tu dois l’utiliser de manière RESPONSABLE et éviter à TOUT prix d’en abuser ou d’en faire un usage excessif !

Les fabricants de cigarettes sont plus intéressés par le Snus que moi.

Toutes les grandes sociétés transnationales de tabac du monde ont montré un intérêt particulier pour le marché du Snus. C’est parce qu’ils voient que ce produit devient de plus en plus populaire et qu’il va devenir la prochaine grande affaire de l’industrie du tabac. Voici comment les principaux fabricants de cigarettes se sont lancés dans cette activité !

Japan Tobacco International

JTI a acquis le fabricant suédois de snus Gustavus en 2002. Ils ont essayé de vendre le produit au Japon mais il n’a pas été accueilli très chaleureusement. Depuis 2017, JTI commercialise deux marques, LD et Nordic Spirit, sous l’égide de sa filiale, Nordic Snus.

British American Tobacco

BAT a commencé à tester commercialement le snus en 2005 en Afrique du Sud et en Suède. Elle a acquis le fabricant suédois de snus Fielder et Lundgren en 2008. À l’heure actuelle, elle produit et commercialise les marques Epok, Lyft et Velo dans le monde entier sous le nom de « Advanced Oral Products ». « 

Imperial Tobacco

Deuxième plus grand cigarettier d’Europe, Imperial Tobacco est entré sur ce marché en 2005 en acquérant 43 % des parts de la société suédoise Skruf Snus. Elle a pris le contrôle total de l’entreprise en 2008 et commercialise actuellement ses produits en Suède, en Norvège et plus récemment au Royaume-Uni.

Snus, tabac à priser, tabac à tremper et tabac à mâcher – comprendre la différence

Maintenant que tu sais ce qu’est le Snus, voyons comment le distinguer des sosies.

Le terme Snus est comme le terme Latino. Crois-moi, je n’ai pas l’intention d’être raciste ici. De même que toute personne originaire d’un pays d’Amérique autre que les États-Unis et le Canada est appelée Latino, les gens ont tendance à appeler toutes les formes de tabac sans fumée snus. C’est comme s’il n’y avait aucune discrimination entre les Mexicains, les Colombiens et les Équatoriens. Si tu penses vraiment que la connaissance vaut la peine d’être acquise, voici un compte rendu de tous les différents types de tabac sans fumée.

Tout d’abord, le snus est originaire de Suède, mais celui qui est fabriqué et vendu aux États-Unis est totalement différent. (C’est probablement dû au complexe d’infériorité des Américains qui essaient toujours de prouver qu’ils sont meilleurs que leurs maîtres coloniaux en faisant tout différemment).

Voici un bref aperçu des différences entre les diverses formes de tabac sans fumée :

Type de tabac sans fuméeOrigine% de nicotineBiodisponibilité de la nicotine% d’humiditépHTaux de libération de la nicotine
Snus suédoisSuède0.6-2.1Haut20-57HautModérée et soutenue
Snus américainUS1.2 – 6.5Faible20-57FaibleLent et soutenu
Snuff nasalUS5-7Très élevé0NeutreInstantané et éphémère
Tabac à chiquerÉtats-Unis et Europe du Nord1.2- 5.5Moyen20-40FaibleLent et soutenu
Tabac à tremperDanemark1-5Moyen30- 50FaibleLent et soutenu
ChemaAlgérie0.5-5.1Moyen30- 50FaibleLent et soutenu
NaswarAsie centrale1-7Haut20- 40FaibleInstantané et durable

Snus Suédois

Les Nordiques font le meilleur Snus du monde. SEIGNEUR, les Suédois ont vu juste. Sans eux, les gens snifferaient encore des lignes de tabac finement moulu que les autres confondraient probablement avec une sorte de coke brune. C’est au milieu du 19e siècle qu’ils ont mis au point cette méthode originale d’administration de la nicotine au cerveau.

Comme on l’a vu précédemment, ce Snus est disponible en vrac et en portions. Les arômes courants sont la fumée, la bergamote, les baies de genièvre, les herbes, les agrumes et d’autres arômes floraux et abstraits. Oui, ABSTRAIT.

Le Snus est l’un des principaux produits d’exportation de la Suède (qui ne peut malheureusement pas cultiver beaucoup de blé ou de coton en raison de la température glaciale de la toundra semi-arctique où elle vit), le tabac est donc son meilleur atout. C’est pourquoi il est réglementé comme un produit alimentaire en vertu de la loi suédoise sur l’alimentation. Certaines marques extrêmement engagées ont même élaboré leurs propres normes, qui sont appliquées en plus de la loi sur les aliments, afin de s’assurer que seul le meilleur sort de leurs installations de production.

Snus américain

Les Américains prétendent qu’ils sont en avance sur tout le monde, mais lorsqu’il s’agit de Snus, ils sont plutôt en retard. Pour être honnête, ils n’ont pas réalisé qu’il existait un moyen plus cool de faire pénétrer la nicotine dans leur sang que de fumer de minuscules morceaux de tabac roulés dans une feuille de papier ou sur le haut d’une pipe. Bien que les Américains classiques utilisaient déjà le Snus depuis longtemps, grâce aux Nordiques, ce n’est que dans les années 1990 qu’ils ont commencé à le fabriquer eux-mêmes.

Toutefois, à l’instar des grosses bagnoles qui transmettent une puissance folle aux roues arrière et dont le moteur est placé à l’avant, ce qui fait que les roues tournent alors que la voiture est à l’arrêt et offre un rendement thermique inférieur à 20 %, le Snus américain contient beaucoup de nicotine, mais celle-ci n’est pas entièrement biodisponible.

Si l’on veut être plus technique (non, pas sur ce V8 mais sur le Snus), la variété américaine n’est pas vraiment du Snus. Tu dois cracher en l’utilisant, ce qui va à l’encontre de l’objectif de cette chose. Je veux dire, le Snus est censé être sans crachat.

Les Américains n’ont pas encore trouvé comment le faire. Bien essayé Aigle Chauve ! Assez de médisances sur l’Amérique. Si tu es américain et que tu veux maudire un blogueur pour avoir dit ses vérités, tu es le bienvenue, mais nous devons maintenant passer à d’autres formes de tabac à chiquer. N’est-ce pas ?

Snuff nasal

Cette forme de tabac sans fumée est la plus connue en Angleterre, en Allemagne et en Scandinavie. Elle porte un certain nombre de noms différents dans des argot variés, et comme il ne s’agit pas de ton cours de langue, concentrons-nous sur ce qu’elle est.

Le tabac à priser nasal est un tabac en poudre très finement moulu, souvent aromatisé au menthol ou à d’autres agents. Les consommateurs le sniffent comme des lignes de coke mais, malheureusement pour certains, ce ne sont pas les mêmes effets !

Ce qu’il fait en revanche, c’est qu’il procure au cerveau une dose intense et instantanée de nicotine. C’est la seule forme de tabac sans fumée qui agit plus rapidement que les cigarettes. Mais ses effets ne sont pas aussi durables.

Tabac à chiquer

Cette forme de tabac sans fumée est la plus populaire parmi les Nord-Américains. Elle est affectueusement connue sous le nom de chique ou chaw dans les régions du sud des Amériques. Il se présente sous les formes suivantes :

  • Feuilles et brins de tabac en vrac comme ceux utilisés par les fumeurs de cigares.
  • Les bouchons qui sont une forme comprimée de tabac fermenté et écrasé.
  • Forme de tabac à rouler.

Le tabac à chiquer provoque une salivation excessive et les utilisateurs doivent le cracher, encore et encore, ce qui en fait une activité désagréable.

Tabac à tremper

Une autre variété souvent confondue avec le snus, le tabac à tremper, se présente sous la forme de tabac très finement haché. Le consommateur doit y « tremper » ses doigts afin d’en prélever une partie pour la mâcher. Il présente le même problème de crachat, en raison de l’excès de jus de tabac et de la salive qu’il stimule.

Chema

Il s’agit d’une variété algérienne. Elle a un peu la même consistance et s’utilise de la même manière que le Snus. Cependant, il est différent car il a une teneur en nicotine et un pH plus élevés que sa variante Suédoise. Il en résulte une plus grande biodisponibilité de la nicotine et un boost nicotinique plus instantané et plus durable.

Naswar

Ce tabac sans fumée est originaire de la région d’Asie centrale et est populaire en Afghanistan, au Pakistan et en Inde. Il est finement moulu et a une apparence verte à noire. Il est souvent mélangé à de la cendre de bois pour obtenir un goût fumé. Parfois, des huiles culinaires sont également utilisées pour l’aromatiser fortement.

Ce que tu ne sais pas encore sur le Snus

Alors que tu pensais tout savoir sur le Snus, j’ai décidé de te montrer tout ce que tu ne sais pas encore à son sujet. Voici quelques faits qui pourraient t’intéresser.

  • Selon Euromonitor International, les ventes mondiales de Snus sont passées de 7 000 tonnes en 2008 à 10 000 en 2018. Il s’agit d’une augmentation de 42 %. Pour mettre cela en perspective, les ventes de cigarettes sont passées de 614,6 milliards en 2008 à 216,9 milliards sur la même période. Il s’agit d’une baisse considérable de 64 %.
  • La Suède est non seulement le premier producteur mais aussi le plus grand consommateur de Snus. Le marché Suédois représente 70 % de sa consommation mondiale.
  • Les Suédois ont consommé, en moyenne, 680g de Snus par personne en 2018. C’est l’équivalent de 3 portions régulières par personne et par jour.
  • Les États-Unis sont le marché du Snus qui connaît la croissance la plus rapide au monde. Ses ventes aux États-Unis ont enregistré une croissance de 600 % (de 200 tonnes à 1 600 tonnes) au cours de la décennie 2008-2018. 
  • La Norvège a enregistré une augmentation de 62 % de la consommation de snus, passant de 1 000 tonnes en 2008 à 1 600 tonnes en 2018.
  • La Suède, qui est déjà le plus grand consommateur de Snus, a également enregistré une augmentation de sa consommation de 21 % sur la même période.
  • Le volume total du marché mondial du Snus était de 2,57 milliards de dollars en 2020.

FAQs

Au cas où tu aurais choisi de passer directement à cette partie sans lire les détails, on en a fait un petit résumé, mais sous forme de FAQ. Dans cette section, on va essayer de répondre à toutes les questions que tu peux te poser.

1. Qu’est-ce que le Snus ?

Le Snus est une variante du tabac sans fumée qui se présente sous la forme d’une poudre humide de couleur brun foncé à noir, conditionnée dans des sachets portion de qualité alimentaire. Les utilisateurs doivent le placer sous leurs lèvres pour profiter de la saveur et de l’effet de la nicotine.

2. Que fait le Snus ?

Le Snus est un produit du tabac sans fumée qui fournit au corps de la nicotine, la même substance chimique que celle contenue dans les cigarettes, mais sans avoir à brûler ou à fumer du tabac.

3. Faut-il cracher quand on utilise du Snus ?

Non, le Snus ne produit pas de jus résiduel lorsqu’il est dans la bouche. Cela signifie que tu n’as pas besoin de cracher lorsqu’une portion ou une pincée de Snus est dans ta bouche.

4. Le Snus agit-il de la même manière que les cigarettes ?

Le composant actif des deux produits est la nicotine et les effets sont donc les mêmes. Mais alors que la fumée de cigarette fournit instantanément de la nicotine au cerveau, le taux d’absorption de la nicotine par voie orale est plus lent. Cependant, le Snus fournit de la nicotine à un rythme soutenu et la durée est plus longue que celle de la cigarette. Les niveaux de nicotine dans le sang sont les mêmes après une demi-heure de Snus ou de cigarette.

5. Quels sont les arômes disponibles pour les Snus ?

Il est proposé dans un certain nombre de parfums par toutes les grandes marques et tous les grands producteurs. Les saveurs les plus connues sont la menthe fraîche, la menthe verte, la pomme, la myrtille et d’autres saveurs fruitées.

6. Le Snus dégage-t-il une odeur comme les cigarettes ?

Non, pas du tout. Comme la consommation de Snus n’implique pas la combustion de tabac, elle ne produit pas d’émanations ou de fumée nocives ou malodorantes.

7. Comment les portions de Snus sont-elles éliminées ?

La plupart des emballages de Snus sont munis d’un couvercle à cran d’arrêt. Ce type de couvercle comporte un compartiment de stockage où les portions utilisées peuvent être conservées jusqu’à ce qu’elles puissent être éliminées de manière appropriée.

8. Le Snus contient-il plus de nicotine que les cigarettes ?

Le Snus est disponible dans un certain nombre d’options de concentration de nicotine. Les versions plus douces ont une concentration en nicotine très faible, sans commune mesure avec celle d’une cigarette typique. Cependant, certaines variétés peuvent avoir une concentration en nicotine plusieurs fois supérieure à celle d’une cigarette.

9. Le Snus est-il identique au tabac à priser ?

Non, ce sont des produits différents. Le Snus est une forme humide de tabac oral aromatisé. Le tabac à priser, quant à lui, est une forme de tabac sec en poudre que l’on consomme en le reniflant par le nez.

10. Le Snus est-il identique au tabac à tremper ?

Non, ce n’est pas le cas. Alors qu’il faut mâcher du tabac à tremper ou dip, il suffit de placer le Snus dans la bouche pour que la nicotine soit libérée.

11. Comment utiliser le Snus ?

Il suffit de sortir un sachet portion ou une quantité appropriée de Snus en vrac et de le placer entre ta lèvre et ta gencive pour profiter du boost de la nicotine.

12. D’où vient le Snus ?

Il a été créé par le peuple Suédois. Le tabac sans fumée était déjà utilisé dans de nombreuses régions du monde sous différentes formes humides et sèches, mais le Snus, tel que nous le connaissons aujourd’hui, a été créé en Suède au milieu du XIXe siècle.

13. Comment le Snus affecte-t-il ta capacité de réflexion ?

Il améliore la capacité de réflexion et la capacité à se concentrer sur les choses car il fournit la nicotine stimulante au corps.

14. Quel est l’effet du Snus sur ta circulation sanguine ?

Il augmente ta circulation sanguine en augmentant le volume des battements ainsi que la fréquence des battements du cœur.

15. Quelle est la différence entre le Snus Suédois et le Snus Américain ?

La variété Suédoise contient plus d’humidité et diffuse plus rapidement la nicotine que la variante Américaine. Le Snus Américain est connu pour procurer un léger boost qui dure longtemps, tandis que le Snus Suédois agit plus rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.