Home » Qu’est-ce que le tabac à priser ? Voici ce que tu dois savoir sur le tabac à priser !

Qu’est-ce que le tabac à priser ? Voici ce que tu dois savoir sur le tabac à priser !

As-tu déjà vu quelqu’un sniffer une ligne de quelque chose sur le dos de sa main ou sur une table et supposer automatiquement qu’il prend de la coke ?

Si oui, tu dois sérieusement travailler sur ta situation stéréotypée ! Parce que le mec que tu viens de voir utilisait en fait du tabac à priser, une forme de tabac qui ne contient aucun composant psychoactif.

Si tu ne savais pas ce qu’est le tabac à priser et ce qu’il fait, continue à lire et tu apprendras tout !

Qu’est-ce que la poudre à priser et les sachets à priser ?

Pour faire simple, le tabac à priser est une variété de tabac sans fumée. Il est fabriqué en broyant ou en pulvérisant les parties séchées de la plante de tabac, en particulier ses feuilles. Le tabac à priser est disponible à la fois sous forme sèche (poudre à priser) et sous forme humide (snus, tabac à mâcher ou à tremper).

Alors que le tabac à priser sec peut être inhalé ou reniflé par le nez, les variétés humides exigent que tu les mâches ou les mettes simplement dans ta bouche. Dans tous les cas, tu obtiens un boost instantané à la nicotine ! Et ce boost dure !

L’histoire du tabac à priser !

L’utilisation du tabac à priser comme moyen d’administrer de la nicotine au cerveau est originaire des Amériques. On ne sait pas exactement comment et quand les humains ont inventé cette technique d’apport de nicotine. Ça s’explique par le fait que les indigènes américains n’étaient pas très doués pour conserver des traces de leur histoire.

On pense que ce sont les Brésiliens ou les Mayas qui ont été les premiers à utiliser le tabac à priser. L’histoire de l’utilisation du tabac à priser par les Mayas n’a pas d’autres informations que les récipients à priser découverts dans leurs colonies abandonnées, qui remontent à 300 après J.-C..

Au début du XVIe siècle, les colonisateurs espagnols ont réalisé que cette poudre brune était très agréable à renifler et ont décidé de la ramener en Europe. La Casa de Contratación (Maison du commerce) espagnole a établi la première usine de production de tabac à priser dans la ville andalouse de Séville. La ville est ensuite devenue le centre de production, de recherche et de développement du tabac à priser.

Quels sont les types de tabac à priser ?

Lorsqu’on dit « tabac à priser », on suppose que l’autre personne parle de la poudre sèche. Mais ce n’est pas tout à fait vrai ! Le tabac à priser ne se limite pas à la poudre brune. Le tabac à priser existe sous trois formes, qui sont :

1. Le tabac à priser sec

Le tabac à priser sec est une poudre brunâtre obtenue en faisant fermenter puis en broyant des feuilles de tabac.

Il se décline en plusieurs arômes, dont les plus courants sont le café, le chocolat, la prune, le camphre, la cannelle, la rose, la menthe, le miel, la vanille, la cerise, l’orange et l’abricot.

Certains fabricants sont allés jusqu’à produire des tabacs à priser aromatisés au whisky, au bourbon et au cola. Pourquoi pas ?

2. Le tabac à priser humide

Si renifler n’est pas ton truc, ou si tu penses que ta mère va croire que tu sniff de l’héroïne et va t’envoyer direct en prison, tu peux compter sur les formes humides du tabac à priser.

Ils sont placés dans la bouche pour libérer lentement la nicotine dans la salive, d’où elle est absorbée par le sang. Le hit n’est pas aussi fort que lorsqu’on tire une ligne de tabac sec, mais il est soutenu et continu.

Le tabac à priser humide est généralement consommé sous trois formes.

  • Snus : Il s’agit d’une variante humide du tabac à priser développée par les Suédois. Il se présente sous forme de poudre brune humide en vrac ou sous forme de petits sachets contenant la poudre. Le snus est placé sous la lèvre supérieure et les gencives. Il est composé de 30% de tabac et de 70% d’eau et d’agents aromatisants. Une potion de snus forte, c’est-à-dire un sachet, peut facilement contenir jusqu’à 32 milligrammes de nicotine, soit l’équivalent de 15 cigarettes ordinaires. 
  • Tabac à tremper : il s’agit d’une version américaine du tabac à priser humide. Il est fabriqué en faisant fermenter et en broyant des feuilles de tabac, mais pas en une fine poudre, plutôt en un mélange de petits morceaux de feuilles de tabac déchiquetées et de poudre de tabac. Placé entre les lèvres et les gencives, il libère des jus en plus de la nicotine que le consommateur crache ou avale à son gré.
  • Le tabac à chiquer : Le tabac à chiquer est également connu sous le nom de « chique » dans la rue. Il se décline en plusieurs saveurs et peut se présenter sous forme de feuilles de tabac, de poudre ou d’un mélange des deux. Une fois que la nicotine et l’arôme ont été libérés, le tabac à chiquer est jeté par le consommateur et non ingéré.

3. Tabac crémeux

Cette forme de tabac à priser est plus courante en Asie du Sud, principalement en Inde.

Il se présente sous la forme de tubes, comme le dentifrice, et s’applique sur les gencives et les dents avec un doigt ou une brosse à dents. Il est ensuite laissé en place pendant quelques minutes. La salive riche en nicotine est consommée et les gencives et les dents sont rincées.

Comment le tabac à priser est-il fabriqué ?

L’ancienne pratique de fabrication du tabac à priser consistait à broyer des feuilles de tabac séchées dans un mortier et un pilon en bois de rose. Le bois de rose donnait au tabac à priser son arôme et sa saveur caractéristiques. Après que les Espagnols ont apporté le produit en Europe et qu’il a été popularisé, cette méthode n’était plus efficace pour produire du tabac à priser.

Le processus de fabrication actuel du tabac à priser se compose approximativement des étapes suivantes :

1. Triage et préparation

Une fois que les feuilles de tabac arrivent dans une usine de fabrication, elles sont soigneusement triées. Seules celles qui sont de la meilleure qualité sont utilisées pour fabriquer la poudre à priser.

Les feuilles sélectionnées sont ensuite préparées pour l’étape suivante en y ajoutant une sauce. La sauce diffère d’un fabricant à l’autre et est souvent une formule protégée par des droits d’auteur. Elle contient généralement du sucre, du salpêtre et de la salammonia.

Après l’application de la pâte sur les feuilles, celles-ci sont regroupées en grappes et amenées à l’étape suivante, à savoir la fermentation.

2. Fermentation

Les feuilles saucissonnées sont ensuite coupées en petits morceaux et placées dans des fûts en bois pour la fermentation, un processus qui peut prendre plusieurs mois, tout comme le processus de vieillissement du whisky.

La température des feuilles de tabac en fermentation est étroitement surveillée et maintenue autour de 176 degrés (80 degrés Celsius). Ce processus fait passer la nicotine contenue dans les feuilles de la plante de la forme acide à la forme basique, ce qui lui permet d’être facilement absorbée par le sang.

3. Broyage et aromatisation

Le résultat du processus de fermentation est une pâte qui est broyée à l’état humide dans un mortier et un pilon en fonte. À ce stade, les agents aromatiques sont également ajoutés simultanément au tabac.

L’arôme est également un secret des fabricants et varie d’un producteur à l’autre.

4. Séchage et emballage

Le tabac broyé et aromatisé est ensuite séché à l’ombre à l’aide d’air sec à une température et un taux d’humidité régulés. L’ensemble de la masse est constamment mélangé pour obtenir un séchage uniforme. Une fois sèche, la poudre peut alors être emballée et expédiée pour la vente.

Dans le cas du tabac à priser humide, la poudre est soumise à une quantité contrôlée d’humidité avant d’être emballée dans des boîtes ou des sachets de qualité alimentaire.

Comment utilise-t-on le tabac à priser ?

Maintenant que tu sais ce qu’est la poudre à priser et comment elle est fabriquée, voyons comment tu peux l’utiliser. Comme indiqué précédemment, le produit est principalement consommé par reniflage.

Les utilisateurs de tabac à priser sec consomment généralement le produit en étalant 0,2 à 0,8 gramme de poudre brune sur une surface dure ou simplement sur le dos de leur main. La poudre est ensuite reniflée rapidement par l’une des narines. Un très petit nombre de personnes le fument également dans des pipes, mais cela va à l’encontre de l’objectif même de cette variante sans fumée du tabac.

La forme humide du tabac à priser est soit mâchée (dans le cas du tabac à chiquer), soit simplement placée entre les gencives et la lèvre supérieure (dans le cas du snus).

Le tabac à priser peut-il être une meilleure alternative aux cigarettes ?

Si tu fumes, tu peux comprendre les regards furieux que tes proches te lancent en permanence à cause de la fumée de tabac désagréable que tu répands dans l’environnement. Heureusement, le tabac à priser peut t’aider à te débarrasser de cette situation !

Comme il a été dit précédemment, le tabac à priser est une variante du tabac sans fumée. Il ne produit PAS de fumée, qu’il soit consommé sous forme sèche ou humide. Cela signifie que lorsque t’utilises du tabac à priser au lieu de cigarettes, tu t’épargnes beaucoup de problèmes, non seulement à toi-même, mais aussi à ton entourage !

Qu’est-ce que le tabac à priser te fait ?

Le tabac à priser est plus puissant que toute autre forme d’apport en nicotine, même si l’autre produit provient de la même variété de tabac. Cela s’explique par le fait que le tabac à priser est fabriqué par fermentation. Ce processus fait passer la nicotine contenue dans les feuilles de tabac à sa forme alcaline, qui est la meilleure pour être absorbée par le sang.

Lorsqu’une personne tire une bouffée d’une ligne de tabac à priser, la nicotine est délivrée spontanément dans le sang, contrairement aux cigarettes qui en fournissent un peu à chaque bouffée. L’effet nicotinique du tabac à priser est vif, aigu et durable.

Lorsqu’il est pris sous forme humide, l’apport en nicotine est sublime mais régulier.

Dans les deux cas, la nicotine stimule la libération de deux hormones importantes, l’adrénaline et la dopamine, dans ton organisme. Si la première améliore ton activité mentale et physique, la seconde te procure un sentiment de plaisir.

Où trouver du tabac à priser en France ?

Si tu as décidé de passer au tabac à priser au lieu des petits bouts de papier roulé contenant du tabac, laisse-nous t’aider. Chez nous, à Snuscorp, on offre des produits de tabac à priser de TOUTES les grandes marques qui existent aujourd’hui.

Notre grande variété d’offres te permet de choisir le produit qui te convient le mieux. Un produit qui te seras destiné ! Un produit qui est fait pour toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.